Rennes * Le Mont St Michel

Index
Ille-et-Vilaine
Index Géo

Carte: IGN Verte 16, Rennes-Granville

Distance : 78 Km
Roulé en : Mai 2000
Caractéristiques : Dénivellations sans grands problèmes mais assez long.
Hôtel : Hôtel de la Digue. Vue sur le Mont
Résumé : Envisagé au premier abord comme itinéraire adéquat entre Rennes et le Mont St Michel. La région s'est avérée fort intéressante. Mais après une nuit dans le train, un bon entrainement s'impose!

 

Description:

Prendre l'Avenue Jean Janvier devant la gare vers le Nord. Lorsqu'elle est barrée par un sens interdit, contourner sur la gauche mais garder l'orientation, suivre les indications St Malo. Tourner immédiatement à droite après avoir traversé le canal Ille et Rance et suivre les indications St Grégoire.

Il s'ensuit un mauvais passage: trafic intense, une piste cyclable, sur laquelle j'ai été expédiée à coups de klaxon, piste qui perd toute priorité à chaque mini-croisement et est de plus freinée par des rebords de trottoirs trop brutaux.
Si je devais utiliser cette piste tous les jours pour aller travailler, j'en perdrais vite le goût du vélo!

Eglise
Tourner à droite dans la D29 et immédiatement à gauche dans la D91 à la hauteur de St. Grégoire et c'en est fini de cette maudite circulation! Il serait possible de rester sur la D91 jusqu'à St-Germain-sur-Ille, mais comme l'heure du déjeuner approche, je tourne à droite dans la D528 vers Chevaigné sur l'autre rive de l'Ille pour y faire mes provisions. Tourner à gauche dans la localité et continuer dans cette direction. Au croisement de la D25, la prendre sur la gauche. Elle redescend vers les rives de l'Ille, longe une petite gare pour remonter vers St-Germain-sur-Ille.

La route directe sur la gauche fait très raide mais est de toute façon en sens interdit, la bonne route monte tranquillement en arc de cercle vers le centre-bourg où le clocher fait preuve de beaucoup d'individualité.

Retourner vers la D91 pour la suivre vers Aubigné et Feins. Elle longe l'étang sur le bord de la „Forêt de Bourgouët“ , un joli coin pour déguster les provisions.

Maison du Sabotier
Traverser la D794 à Marcillé-Raoul. La D91 rejoint la D90 à Bazouges-la-Pérouse, tourner à gauche, traverser le bourg, puis à droite dans la D9. Après 3 Km, embranchement sur la droite vers le Château de La Balue, mais aujourd'hui, je veux arriver le plus vite possible au Mont St Michel.

La route traverse ensuite la jolie Forêt de Villecartier, où travaillaient autrefois les sabotiers. Il existe un sentier de découverte, mais déjà la cabane au croisement avec la D155 présente un grand intérêt.

Continuer sur la D9 jusqu'au croisement avec la D83 direction Vieux-Viel.

(Raccord possible avec l'itinéraire Le Mont-St Michel-Dol-Dinan à Cuguen: A gauche au croisement de la D83, continuer jusqu'à Trans, à gauche dans la D90 et peu après à droite dans la D83)

Peu avant Vieux-Viel, la route escalade une colline. De là, j'ai brusquement aperçu une ligne de collines à l'horizon que je n'aurais pas supposée à cet endroit, avant de réaliser qu'il s'agit de la Falaise de Champeaux, en Normandie, de l'autre côté de la Baie... et maintenant je le vois: le Mont St. Michel! Plus de temps à perdre!

Après Vieux-Viel (quel joli nom!), à droite dans la D89 vers Pleine-Fougères, et là dans la D90. C'est à cet endroit, qu'un homme sur vélo de course me ratrappe, reste à mes côtés jusqu'au croisement vers Pontorson et s'informe, intéressé, de mes projets et itinéraires.

L'équipement et mon „coup de pédale entrainé“ (je cite) avaient apparemment attiré son attention.

N176 et à St-Georges-de-Gréhaigne traverser la D797. La route passe maintenant par les Polders, en-dessous du niveau de la mer et protégés par des digues. À la hauteur de Beauvoir, la route traverse le Couesnon, le fleuve qui constitue la frontière entre Bretagne et Normandie. Tourner à gauche dans la D976, très circulée? Pas question! Prendre le chemin sur la digue à gauche immédiatement après le pont. La route est asphaltée et mène directement à la digue proprement dite. C'est là aussi qu'est l'hôtel: Au Mont St. Michel proprement dit, les chambres ne sont pas seulement chères, la vue sur le Mont est, par définition, impossible, à l'entrée de la digue, par contre, le Mont illuminé est servi dès l'apéritif! Et après le dîner, il suffit de sauter sur les vélos pour un joli petit tour quand les hordes de touristes sont reparties depuis longtemps dans leurs bus et voitures.
Rive du Couësnon

C'est de cette façon que nous avons provoqué un petit drame en 1996: Le chauffeur d'un bus hollandais avec clientèle d'un âge certain avait remarqué nos joyeuses allées et venues à vélo et en pleurait sur l'épaule du patron - qui savait comment soigner ce genre de maladie et alla lui sortir son vélo du garage...

Enseigne de la Mère Poulard
Aussi fascinant que soit le Mont St. Michel, dressé entre terre et mer, il ne peut être ignoré qu'il s'agit justement d'un endroit très touristique: Visiteurs par fournées entières, boutiques de souvenirs, les plus jolis endroits à accès payant. Eviter impérativement la pleine saison et les week-ends, la meilleure solution est de passer la nuit devant le Mont pour profiter de l'atmosphère en fin d'après-midi et en soirée et choisir la première possibilité le lendemain matin pour visiter l'Abbaye.

Pour en terminer sur un sujet douloureux: Oui, le Mont St Michel fait partie de la Normandie et non de la Bretagne, ou pour être plus précis, comme dans les contes: Il était une fois... La frontière entre Bretagne et Normandie est constituée à cet endroit par le cours du Couesnon d'où l'expression

Le Couesnon en sa folie
a mis le Mont en Normandie.

Mais les deux pavillons flottent sur le Mont et les boutiques de souvenirs sont pleines à craquer de boîtes de biscuits et de livres bretons, de faïence de Quimper, de CDs de musique bretonne, de bijoux en argent et de foulards avec motifs celtiques…

Il faut bien reconnaître que la Bretagne est d'une telle richesse culturelle qu'elle peut se permettre de prêter le Mont à la Normandie...
(Il serait bon de n'aborder le sujet qu'avec le plus grand doigté devant des interlocuteurs bretons...)

Ile et baie du Mont St Michel
Le rocher a une circonférence de 900m et est haut de 80m. L'amplitude des marées atteint 14m, la mer peut se reculer jusqu'à 15 km, le paysage est totalement différent en l'espace de 6 heures. La marée monte très vite (toutefois pas aussi vite qu'un cheval au galop), les courants de différentes directions tout comme les sables mouvants peuvent transformer une simple promenade en expédition suicidaire. Aussi romantique que semble l'île de Tombelaine au milieu de la baie, ne jamais essayer sans guide autorisé!
Le panneau indiquant l'heure de la prochaine marée sur le parking peut également prêter à confusion: Il ne signifie nullement que la marée est étale à ce moment, mais uniquement que le parking commence à être envahi.

J'ai commis cette erreur en 1996 et mené notre petit groupe vers la chapelle St Aubert… mais lorsque nous avons voulu revenir, le chemin était déjà inondé, nous sommes rentrés plus ou moins confortablement en rasant l'îlot. Aussi près du Mont et de toute façon sur un sol ferme, le plus grand risque aurait été de nous mouiller les pieds, il n'empêche qu'il m'a été longtemps reproché d'avoir voulu procéder sournoisement à la "bio-dégradation" du petit groupe du vélo-club... Alors, attention!
Chapelle
Courant
Une intéressante observation peut être faite sur le Couesnon proprement dit: La mer monte si vite, qu'elle n'a pas le temps de se mélanger avec l'eau douce et se transforme en quelque sorte en "planche à voile"sans voile... Histoire de renverser les rôles...

Que celui qui ne l'a encore jamais visitée, prévoit une demi-journée pour la visite de l' Abbaye, nous avions pu laisser nos sacoches à l'hôtel pendant ce temps afin de nous déplacer librement. Une étudiante des Beaux-Arts munichoise nous avait mené dans ce bâtiment unique au monde d'églises d'époques et styles différents empilées les unes sur les autres et couronnées par la „Merveille“.

Crépuscule
Cette fois-ci, je désire seulement savourer le crépuscule: le jeu des marées, les moutons paissant sur les „Prés-Salés, moutons dont le nombre rend obligatoire un panneau de circulation peu fréquent, la chapelle St Aubert et ma première soirée en Bretagne, parfaitement!
Panneau avec mouton

 

 

Version : 24.02.2007 - Contents : Marzina Bernez

Codewriter: Visual Basic Application - Programmed by : Marzina Bernez
Webdesign & Copyright : Marzina Bernez

URL http://marzina.free.fr/dept35/l/l350033.html