L'île d'Houat

Index
Morbihan
Index Géo

Carte: IGN Verte 15 Lorient-Vannes, Guide Gallimard Morbihan

Roulé en : Septembre 2006
Caractéristiques : Laisser le vélo sur le continent!
Hôtel : Hôtel St Pierre, St Pierre-de-Quiberon
Sympathique, bonne cuisine
Résumé : Une magnifique petite île, restée à l'état naturel, longues plages blanches, fleurs rares, faisans et un village coloré.

 

Description :

Houat, "le canard" en breton se situe à environ 15 km de Quiberon. A une époque très reculée, elle était tout comme son île-soeur, Hoedic, reliée au continent. Le trajet qui mène à Houat n'est pas très profond et égrène une quantité de petits îlots et de rochers à peine visibles.

Houat a été habitée dès les plus jeunes âges. Cinq menhirs, trois dolmens et un tumulus sur l'îlot Er Yoc'h en sont témoins. Des monnaies romaines y furent aussi découvertes.

Iles constamment convoitées par les Anglais tout comme par les Espagnols, les habitants ne se sentaient guère attachés à qui que ce soit. Après 1815, ils furent mis en Quarantäne par le Préfet du Morbihan pour mettre fin à une contrebande massive. Ils s'organisèrent à partir de ce moment en une forme de gouvernement très spéciale, une "Théocratie". Tout la puissance revenait au Recteur, à la fois Juge et Maire.
Jusque dans les années 50, les femmes de l'île allaient lui demander
la permission de se rendre sur le continent…

Il existe plusieurs possibilités pour se rendre sur Houat, la plus fiable est la liaison par la Morbihannaise de Navigation, à partir de Quiberon. Les billets peuvent être commandés sur internet et envoyés à domicile.

Quiberon proprement dit est une localité dont la réputation n'est plus à faire et …aux prix en conséquence, j'avais donc opté pour trois nuits à l'Hôtel St Pierre, St Pierre-de-Quiberon. J'avais préféré renoncé au petit-déjeuner, pour ne pas risque de râter le bateau. Mon vélo avait passé la nuit dans l'arrière-cour dont le chien de garde m'avait été décrit comme très conscient de ses responsabilités, mais le vélo m'attendait devant la porte comme prévu à l'heure demandée.
La D768 est très calme en ce tôt matin de samedi, aucun rapport avec l'après-midi précédente et je suis largement à l'heure à Port Maria, pour m'équiper de baguette et croissants et savourer
un café en terrasse sur le port.

Alors que j'attends l'embarquement, je fais connaissance d'Alexa, une jeune femme de la région de Pontivy, qui est littéralement tombée amoureuse de cette île et s'y rend régulièrement. A l'automne, toujours équipée d'un gilet fluorescent afin que les chasseurs ne risquent pas de la confondre avec un faisan…

Elle me donne des renseignements précieux pour ma première journée sur l'île et le trajet doublant le phare de "La Teignouse" passe très vite.

Cordages
Nous nous séparons dans le petit port de St Gildas, je prends, comme elle me l'a recommandé le sentier sur la côte nord, elle veut passer cette magnifique journée sur la plage Treac'h er Goured.
Croix
Côte Nord
Je n'avais pas emmené le vélo parce que l'île est beaucoup trop petite. Il ne m'aurait de toute façon servi à rien, le sentier côtier est vraiment trop étroit, sans parler des dommages possibles pour l'environnement.

Mais quel paysage magnifique!
Côte Nord
La plupart du temps en haut de la falaise, il est toutefois régulièrement possible de descendre dans les petites criques.
Fleurs
Falaises rouges et sables rouges dans les criques, fleurs sur la lande. Ici pousse une espèce très rare de lys, que l'on ne trouve qu'en Algarve ou en Galilée. Mais je n'ai vraisemblablement pas choisi la bonne saison.
Côte Nord
Fort
A la pointe Nord-Ouest (Beg er Vachif), une vieille forteresse avec ses canons rouillés.

D'ici, l'on découvre par temps clair une vue magnifique vers Quiberon et Belle-Ile. Devant nous une collection de petits îlots, nommés Chaussée du Béniguet.
Côte Ouest
Menhir
Maintenant sur le chemin de crête avec vue vers le sud, chemin qui mène au village. Un petit menhir monte la garde face au large, la végétation est basse et rase, livrée qu'elle est aux vents de sud-ouest.

A l'entrée du village le
menhir suivant, presque caché le long du terrain de sport, une sympathique Alsacienne, qui partage sa vie entre l'Alsace et Houat me montre le chemin.
Menhir
Laurier-rose
Ce village pourrait faire croire à une île de la Méditerrannée, bleu des volets et des murs, lauriers-rose en fleur, plantes grasses.

L'église est dédié à St Gildas, jolies bannières et bateaux ex-voto.
Fenêtre bleue et vélo

Saint Gildas est né en 493 en Ecosse et vécut d'abord en ermite sur l'ìle avant de s'installer à Gueltas sur les rives du Blavet qu'il quitta par la suite pour fonder l'Abbaye de St Gildas de Rhuys avant de retourner sur l'île où il mourrut.

Petit détour vers le sud, vers l'Eclosarium, où il fut tenté un élevage de jeunes homards, maitenant converti en un institut de recherche.

Juste devant moi, ces faisans si appréciés des chasseurs.
Poule faisanne
Côte Est
Il me reste encore un peu de temps pour me promener sur la magnifique plage de Treac'h er Goured. Sable blanc et convexe de forme comme les Grands Sables sur l'île de Groix.

Suivre la plage du nord vers le sud. De ce côté on aperçoit l'îlot de er Yoc'h, où doit se trouver le mégalithe indiqué sur la carte.
Dunes

Il est temps de rentrer vers Port-Gildas. J'y retrouve Alexa, qui me prend en photo sur le bateau, avant de repartir pour Quiberon en échangeant nos impressions en route.

Je comprends maintenant pourquoi Alexa aimer aller si souvent à Houat!

 

 

Version : 24.02.2007 - Contents : Marzina Bernez

Codewriter: Visual Basic Application - Programmed by : Marzina Bernez
Webdesign & Copyright : Marzina Bernez

URL http://marzina.free.fr/dept56/l/l560443.html