Carantec * Roscoff * Carantec

Index
Finistère
Index Géo

Carte: IGN 14 St. Brieuc-Morlaix, IGN 13 Brest-Quimper, Guide Gallimard Finistère-Nord

Distance : 52 Km
Roulé en : Mai 94, Mai 96, Septembre 97
Caractéristiques : Facile, peu de côtes
Hôtel : Hotel Pors-Pol, atmosphère sympathique, bonne cuisine,

Résumé :

Description :

Prendre la direction de Henvic et tourner à droite dans la D173. Peu avant la rivière Penzé tourner à droite dans la D58. Il s’agit de la liaison directe Morlaix-St Pol de Léon et Roscoff, avec une circulation en conséquence, mais le matin encore calme direction Roscoff. De toute façon, il n’y a pas d’autre pont…

Dolmen
Après le Pont de la Corde, prendre la petite route à droite. Elle est non seulement peu circulée, mais également très pittoresque avec vue vers Carantec et l’île Callot. Sur le côté gauche, un Dolmen
Champ d'artichauts
Le mieux serait de circuler dans cette région début Septembre, les artichauts sont en fleur (quand ils ne sont pas en vinaigrette...), une très belle fleur violette, les artichauts faisant partie de la famille des chardons.
Artichaut en fleur
Chapelle
La petite chapelle àKerivoal est sur le trajet du Tro Breizh, le pélerinage traditionnel que tout Breton doit avoir fait au moins une fois de son vivant. Celui qui n’aurait pas accompli ce devoir, est tenu de s’en acquitter après sa mort et n’avance par an que de la longueur de son cercueil,

les petits sont encore brimés...
On rejoint la D769 à St. Pol de Léon après avoir longé la muraille du Château de la Kerneve. Très intéressant à voir: la cathédrale gothique (bâtie au XIII-XVI) avec stalles et déambulatoire, mais aussi le Kreisker, (Centre de la ville), une plus petite église avec un très haut clocher de 77m que l’on voit de très loin. Vieilles maisons. La circulation dans l’agglomération peut s’intensifier brusquement quand un ferry vient d’arriver à Roscoff en provenance de l’Angleterre.
Vitrail

On peut quitter la D768 sur la droite pour jeter un coup d’oeil sur la gare maritime, en espérant qu’aucun ferry ne soit en partance ou juste arrivé.

Maison des Stuarts
Les Roscovites avaient une réputation de pirates. Quoiqu’il en soit, leurs caves sur le port étaient bâties de telle façon que l’on pouvait directement y faire rouler les barriques de vin débarquées. Belles maisons anciennes en granit, l’influence britannique exercée par les touristes se lit sur la carte des repas. Un autre indice: le nom de la Crêperie „Ty Sauzon“ (Maison de l’Anglais).
Statue avec oignons
A Roscoff existait aussi une vieille tradition cycliste, les „Johnnies“. A la fin du siècle dernier, un jeune paysan se demandait comment il pourrait bien trouver des acheteurs pour ses ognions, prit brusquement les dits bulbes, son vélo et le bateau pour l’Angleterre. Son succès a fait école et les Roscovites partaient avec des cargaisons entières d’ognions et de vélos tous les ans pour l’Angleterre, le bateau restait au port comme hangar et les cyclistes roulaient avec leur marchandise jusqu’en Ecosse et reçurent des Britanniques le surnom de „Johnnies“.
Cette tradition a perduré jusque dans les années soixante. Devant la Crêperie „An Ilis“ (l‘Eglise), on peut encore voir un ancien vélo avec sa tresse d’ognions.
En face de l’église, sur le mur d’une maison en bordure de mer, un „Johnny“ sculpté.
Vélo Johnny avec artichauts en fleur
Navire sur mur de l'église
L’église Notre Dame de Kroaz Baz peut déjà être classée dans la catégorie des enclos paroissiaux, gothique flamboyant, deux ossuaires. Sur les murs des caravelles sculptées qui montrent que les armateurs roscovites avaient participé financièrement à la construction.
Du côté Est de la baie, on remarque la chapelle Ste Barbe (1619) sur une petite hauteur, également utilisée comme„Amer“ par les marins. Lorsque les Roscovites partaient encore pour la campagne de pêche en Islande, ils saluaient toujours cette chapelle comme la dernière image du pays.
Cet endroit est particulièrement indiqué pour un
pique-nique avec vue sur Roscoff, la baie et l’île de Batz.
Chapelle Ste Barbe

Pour aller sur l’île de Batz, prendre le bateau (pas de voitures). On peut également louer des vélos sur l’île. Il s’agit d’une île maraîchère, où les légumes poussent encore plus tôt que sur le continent.

Un endroit sur la côte Nord est dénommé „Toul ar Serpent“ "Le Trou du Serpent": Assisté d’un vaillant jeune homme (Carantec-Plouescat-Carantec) St Pol avait subjugué un dragon terrifiant, lui avait noué son étole autour du cou et l’avait tiré avec son bâton („Batz“) vers cette île où il lui ordonna de se précipiter dans les flots.

Les Saints Bretons se sont avérés de grands spécialistes quand il s’agit de vaincre les dragons, voir
St. Efflam, St Lyphard, ou St. Armel (dans la région de Ploërmel).

Attention sur la côte: j’ai vu à cette endroit par beau temps et mer calme brusquement de hautes vagues, qui peuvent être très dangereuses quand on se trouve justement dans les rochers!

Pour qui en a le temps, une visite du Jardin Exotique (au Sud de Ste Barbe) s’impose. Vues la douceur et l'humidité du climat, une symphonie de couleurs et de parfums.
Jardin exotique
Bateau de goémonniers
Nous quittons Roscoff par la route côtière à l’Ouest. Le CNRS y gère une station biologique, tout particulièrement spécialisé sur les algues. En effet, à Roscoff se mélangent les eaux froides de la Manche avec les eaux chaudes (Gulf Stream!) de l’Atlantique. Il n’y a évidemment pas de ligne de démarcation nette entre les algues qui aiment la fraîcheur et les algues frileuses. On trouve donc dans la région quelques 300 sortes différentes d’algues, une source d’intérêt pour Economie et Recherche.

Passer par
Santec pour arriver au croisement avec la D75 et tourner à droite vers Dossen.
Ile de Sierck
A l’extrémité de la route, on arrive à l’île de Siec (ou Sierk). Autrefois, l’île était occupée l’été par les goémonniers. L’eau y était si rare que c’était l’institutrice qui la distribuait: un seau par jour et par famille!

A marée basse, il est possible de se rendre sur l'île à vélo, mais consultez le calendrier des marées!

En face de l’île, il y a un café avec une grande baie vitrée, une vue panoramique magnifique sur l’île. Une escale fort agréable quand le vent souffle. De plus, le patron a une brochure très intéressante avec reproduction de vieilles photos sur l’île qu’il m’a montrée très gentiment.

Dans des temps reculés, un village entier a été englouti sous une tempête de sable, lorsque je suis sortie du café, il m’a fallu aussi dégager le vélo du sable qui avait déjà commencé à s’en emparer!

Retourner vers la D75 direction St. Pol de Léon, à travers une zone légumière, tout particulièrement indiquée pour les carottes.

Pour retourner sur Carantec je conseille de prendre la même route qu’à l’aller, la D58 vers Morlaix est à éviter à tout prix.

 

 

Version : 24.02.2007 - Contents : Marzina Bernez

Codewriter: Visual Basic Application - Programmed by : Marzina Bernez
Webdesign & Copyright : Marzina Bernez

URL http://marzina.free.fr/dept29/l/l290043.html